À la Sainte-Dévote, joue au golf avec ton pote !

Ça c'est du dicton à la con mais qui me plait bien ! ;)

 

Rendez-vous hier à 8H15 avec Matthieu au Golf du Claux Amic pour une partie en 18 trous. Je viens de vérifier toutes mes cartes de score, toutes 9 trous, pourtant il me semble bien qu'une fois déjà j'ai parcouru le 18 trous. Peut-être n'y ai-je pas comptabilisé mes points si je débutais.

Bref, après avoir déballé notre matos et nous être enregistrés au club-house, la directrice du golf nous informait que notre départ était reporté de 8H40 à 9H40 ! Si on avait prévu de boire un café, là on a pas hésité à y rajouter un Marc de Provence ! Comment ça il est tôt pour une liqueur ? C'est pour oublier la déception de ne pas jouer sur les fairways recouverts de givre ! Et puis surtout, on a fait plaisir à la patronne. En pleine crise sanitaire, les clients qui se lâchent dès le début de journée, ça court pas les greens. Elle nous a même offert la deuxième tournée !

Du coup, on a vite décidé d'aller taper un seau de balles quand notre départ a - à nouveau - été repoussé à 10H00. Sinon je crois qu'on quittait plus le bar ! Vous allez peut-être trouvé ça bizarre, mais je n'avais aucune sensation dans mes frappes. Envoyées toutes à droite... quand elles partaient correctement. Il me fallait digérer mes deux cafés je crois. ;)

 

 

10H00, Matthieu et moi étions les premiers à partir, avec une meute de retraités à nos trousses. Et le soucis, c'est que les inactifs ont le temps de s'entrainer régulièrement, et sont donc susceptibles d'être bien meilleurs que moi ! Pression. Surtout avec un nouveau driver que l'on m'avait prêté pour un test avec option d'achat. Et ça part mal dès la première frappe que je dévisse. Un drop rapide sans avoir cherché à retrouver ma balle et je finissais par limiter les dégâts sur le trou 1.

Et ce fut le cas sur les 9 premiers trous où je jouais finalement mon niveau. Avec quelques beaux putts quand même qui m'ont permis de ne pas sombrer. Même pas une croix sur la carte de score alors que sur ce parcours j'en aligne au minimum 4. Mais c'est déjà monté à 6 pour 9 trous ! Hier aucun.

C'est quand on a commencé la deuxième partie du parcours que les choses se sont un peu dégradées. La faim, la déshydratation (le Marc de Provence était loin !), la fatigue et le manque de concentration qui allait avec. Bref, j'ai commencé à arroser la forêt, et Matthieu perdait aussi un peu son jeu. Je sauvais l'honneur avec un second part sur le trou 13. Mais les premières croix sont apparues. Quatre même pour être plus précis ; mon minimum.

 

 

Bref, y'a encore du boulot pour tenir la distance surtout. Et si la journée en compagnie de Matthieu fut fantastique, j'en retiens cependant un sentiment d'empressement. Le report à deux reprises de notre départ, les golfeurs suivants à nos trousses toute la partie, et la peur que mon ami se mette dans l'embarras vis à vis de ses obligations professionnelles ; ont fait que je n'ai pas joué tout à fait serein. Mais je ne pense pas non plus que cela ait eu une grosse influence sur mon jeu.

Je retiens aussi le style Stoppaïen de mon accolyte du jour. Et plus qu'un long discours, je vous laisse admirer "la beauté de ses gestes". Y'a de la classe sur les greens ! ;)

 

   

 

Et dire qu'on a même pas eu le temps de boire une ou deux bières pour refaire le match... On se rattrapera la prochaine partie, hein Matthieu ?

 


Commentaires

1. Le mercredi 2 février 2022, 15:53 par Matt

Et quelle Sainte Dévote! C’est vrai que le 19eme trou a manqué sévèrement, on se rattrapera le prochain coup pour sur! On en parle du style sur les 2 par 3 qui m’ont coûté tant de précieux points ?!

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/1296