Le coeur ne suit plus, mais il y est

Petite sortie VTT de dernière minute hier en fin d'après-midi alors qu'il faisait encore plus de 30°C je pense. Il faut croire que mon ami JL lui aussi avait des fourmis dans les jambes puisqu'il me demandait de passer le prendre au passage avant de nous diriger vers le Camp Tracier, là où nous allons souvent avec l'école de vélo du #R4RC...

Sauf que là j'ai redécouvert le rythme "adulte" ! Et le coeur ne suit plus !

Tout bien réfléchi, depuis septembre 2021, je ne fais plus de VTT autre qu'avec des enfants les mercredis après-midi ; préférant le vélo de route les week-end car moins douloureux pour mon genou. J'en paye aujourd'hui les frais. Je suis incapable de résister à l'accumulation d'acide lactique lorsque le rythme de pédalage est irrégulier. Cerise sur le gâteau, avec ces températures extérieures, le rythme cardiaque est accru ; si bien qu'au lieu de battre entre 130 et 140 BPM en temps normal, j'ai plutôt oscillé entre 150 et 160 BPM hier alors que je n'ai pas eu l'impression de me mettre dans le rouge. Pire que ça, lorsque je coupais mon effort pour "récupérer", je sentais bien que j'avais le plus grand mal à faire descendre mon rythme cardiaque.

Un peu flippant tout de même. Y'a bien longtemps que j'ai passé un test d'effort d'ailleurs. Peut-être y retourner me rassurerait un peu.

 

Bon après quand je regarde mes stats sur Strava, y'a quand même pas mal de coupettes au concours de quéquettes ! ;)

 

 


Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/1324