Une première pour moi : une sortie VTT accompagné de mon ami Jean-Luc et son gravel. Voilà l'occasion de comparer les deux sur un même terrain, mais aussi et surtout de se marrer allègrement tous les deux...

 

Notre terrain de jeu ? La Valmasque bien sûr ! Avec beaucoup de roulant et peu de cassant, le gravel pourrait s'y exprimer ; pensais-je. Ça a été le cas, parce que Jean-Luc est en bien meilleure forme que moi et qu'il a limité la casse dans les descentes ; pas forcément techniques ; mais piégeuses. Là où je passais en déroulant avec le VTT tout suspendu, Jean-Luc devant serrer les dents avec le Gravel dépourvu de suspensions. En revanche, sur les pistes forestières, les pistes cyclables et les chemins en sous-bois recouverts de feuilles et dépourvus de caillasses et/ou de grosses racines, je voyais mon acolyte s'enfuir. Et j'ai du cravacher pour rester un minimum au contact.

Au final, ça me tenterait bien l'achat d'un gravel. Comme le dit Jean-Luc : "Tu retrouves les sensations du VTT des années 90 dépourvu d'amortisseurs !".

Mais bon, je commence à me dire que changer mon route ce serait bien aussi. 

 


Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/1270