Retour aux tubeless avec l'habit de "Légende locale"

Il fait trop chaud pour rouler. Hier soir, à 20h15 le thermomètre affichait encore 30°C. Ce qui ne nous a pas empêcher Eliott & moi d'aller rouler alors que nous nous étions encagnardés sur l'île de Sainte-Marguerite toute la journée. Tout ça pour faire plaisir à un troisième larron qui souhaitait roder ses plaquettes...

 

Et pour les roder, le mieux qu'il ait trouver à faire c'est ne pas freiner ! Sinon comment expliquer que lorsque je lui ai indiqué la première descente de la journée ; qu'il découvrait alors ; celui-ci y réalise un KOM ? Qui peut m'expliquer ?

Et qui peut aussi m'expliquer par la même occasion qu'en le suivant au maximum 20-25m derrière lui, je reste à 20 secondes de son KOM ? Strava, tu me prends pour un jambon ! Mais je te pardonne parce que je deviens le "Local Legend" de ce tronçon. Donc si vous avez des questions, je suis votre homme ! ;) 

 

En ce qui concerne le rodage de mes nouvelles roues Fulcrum Red Zone 5 en montage tubeless, je n'ai aucune crevaison à déplorer. Je crois même que sur la réception d'un petit saut où ma roue avant est plutôt retombée en mode "groku" sur l'obstacle ; j'aurais crevé par pincement en pneu et chambre. Là, j'ai senti le tubeless se déformer sous mon poids, absorber ce que la fourche n'avait pas pu absorber, reprendre forme pour me redonner adhérence, puis reprendre sa ligne de conduite et me sauver d'un OTB.

Elle est pas belle la vie ?

 

Et si désormais vous entendez parler d'une fourche de 140 ou 150mm de débattement, avec un axe de 15x100mm en disque centerlock et pivot conique ; le tout en bon état ; je suis preneur !

 

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/1166