Voilà encore un bel exemple du manque de maturité dont je peux faire preuve quand je monte sur un vélo, et plus particulièrement sur un VTT.

J'ai roulé sur route samedi avec le sentiment de ne pas être au meilleur de ma forme et surtout avec un genou en souffrance. Dimanche matin, alors que rien ne se profilait au niveau du planning familial si ce n'est du repos pour tout le monde (chose que j'ai beaucoup de mal à faire), je suivais l'organisation d'une sortie VTT sur le groupe privé WhatsApp du #R4RC sur Gourdon...

 

Trop loin, trop tôt, trop long, trop technique ; bref trop de tout. J'avais juste envie de sortir prendre l'air, et surtout pas de me remettre dans le rouge. Envie de récupérer, de flâner. J'aurais très bien pu décider de nettoyer mes deux vélos. Mais à quelques centaines de mètres de chez moi, il y en avait un autre qui voyait sa matinée comme moi : Jean-Luc. Et alors que je le contactais pour un renseignement d'ordre mécanique, on s'est décidé à aller rouler en mode "tranquille". D'autant que si moi mon genou est HS, lui c'est une côte !

Je quittais mon domicile sans même prendre mon sac à dos. Juste une bouteille d'eau de 50cl dans ma poche. Aucun outillage.

Sauf que l'on a roulé fort. Propre et vite. JL tout en souplesse et trajectoire, et moi derrière qui essayais de l'imiter. Une belle leçon de pilotage, car oui depuis toujours, je ne suis qu'un bourrin ! J'évite au mieux les obstacles, calculant une trajectoire idéale sans vraiment jamais la trouver ; mais au moins j'essaye. C'est ce qui fait la différence sur mes descentes par rapport aux mecs encore moins doués que moi qui eux foncent sans rien analyser. Cependant il me reste une grosse lacune : je ne sais pas gérer ma vitesse en fonction de ma trajectoire. Je freine trop et je suis obligé de relancer en sortie de virage. Courbes où il m'arrive aussi fréquemment  de sortir trop large si je ne freine pas assez. Bref, J'ai tenté de suivre mon maître.

Et si lui n'a peut-être pas réalisé de grands exploits sur cette sortie, de mon côté j'alignais pas mal de PR et même une 7ème place scratch sur le segment "Sous les câbles".

On en a profité pour faire découvrir notre terrain de jeu à 2 Cagnois pendant quelques kilomètres avant que l'un d'eux ne casse son dérailleur. Forcément, je n'ai pas pu m'empêcher de promouvoir le "Roquefort Riders Club.

 

 

Quoi ? Vous aussi cette photo vous fait rire ? Bon OK, avec ma bouteille dans la poche on a comme l'impression que je ne suis pas indifférent au postérieur de JL qui me devance. Et pourquoi pas ? On est bien en plein dans la génération "iel", non ? Sans juger. Chacun son bonheur.

C'est peut-être pour ça que je ne quittais pas la roue de JL... ;)

 

 


Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/1309