mercredi 23 mars 2022

Pas si éclopés que ça

Voilà encore un bel exemple du manque de maturité dont je peux faire preuve quand je monte sur un vélo, et plus particulièrement sur un VTT.

J'ai roulé sur route samedi avec le sentiment de ne pas être au meilleur de ma forme et surtout avec un genou en souffrance. Dimanche matin, alors que rien ne se profilait au niveau du planning familial si ce n'est du repos pour tout le monde (chose que j'ai beaucoup de mal à faire), je suivais l'organisation d'une sortie VTT sur le groupe privé WhatsApp du #R4RC sur Gourdon...

 

Lire la suite...

lundi 15 novembre 2021

Les plaisirs simples de rouler ensemble

Comme le stipule mon billet précédent, je me mets des mines en semaines sur mon HT sans lésiner sur la débauche d'énergie. Je suis même surpris d'avoir souvent du mal à cocher les fameuses étoiles qui récompensent les cyclistes virtuels les plus combatifs. Alors quand l'occasion se présente de rouler cool entre potes, je saute aussi sur l'occasion. Le VTT permet de rouler en groupe, sans prise de tête, parce que lorsqu'il y a de gros écarts de niveaux, les distances sur le terrain sont bien moins importantes que sur la route. De ce fait on attend un peu moins les moins expérimentés.

 

Lire la suite...

lundi 30 août 2021

Un Granfondo pour oublier

J'ai failli titrer ce billet : "50 - pipi - 50" ou un truc dans le genre : "Granfondo pour un popo" pour faire marrer encore plus mes lecteurs. Tout ça parce que je suis parti sur une route que j'apprécie beaucoup (celle en direction de Draguignan à partir de Grasse), que j'y ai roulé 50 bornes pour me dire que si je faisais demi-tour à ce moment là, je bouclerais mon Granfondo. Et c'est ce que j'ai fait ! Sauf qu'au point de retournement, je n'y ai assouvi qu'un besoin naturel léger. Le "popo" n'aurait été là que pour la rime...

 

Lire la suite...

jeudi 19 août 2021

À la fraîche

Il n'y a pas à rechigner, les sorties à VTT, c'est quand même plus fun en groupe. Mais en cette période où tout le monde  s'éparpille en vacances, pas facile de rassembler un petit groupe de riders. Je me suis donc à nouveau élancé seul ce matin, sans prévenir qui que ce soit d'ailleurs. Au moins, je n'essuie pas de refus ou ne ressens pas une certaine indifférence à mes propositions de sorties...

 

Lire la suite...