Il a flotté de longs jours sur le Sud-Est en ce début de printemps. Pourtant le mois de Mars augurait un bel été, mais cette chaleur trop vite arrivée aurait du nous mettre la puce à l'oreille : nous allions le payer. Bref, la nature est luxuriante, et c'est donc la saison où les services d'entretien des chaussées et talus défrichent !

 

Je suis certain que je n'ai jamais été obligé de poser aussi souvent le pied au sol sur un Grandfondo ! Que ce soit dans la basse vallée de la Siagne, dans la traversée de l'Estérel par le Col du Logis de Paris, ou par le bord de mer entre Saint-Raphaël et Théoule, j'ai dépassé de nombreux feu tricolore de circulation alternée. Un truc de dingue !

 

 

M'enfin c'était bien d'avoir le cul sur la selle quand même. Et de se sentir libre de rouler sans obligation, l'esprit en vacances. Quasiment 120 bornes quand même.

 

 

En rentrant, je me suis dis qu'il était temps de faire quelques révisions sur mon vélo de route. j'ai donc pris rendez-vous chez mon vélociste pour remplacer ma direction (complètement rouillée par la transpiration en home-trainer), remplacer les roulements de ma roue avant, et faire par la même occasion une petite retouche de peinture noire sur ma potence également attaquée par ma transpiration hivernale et statique. ;)

C'est le printemps je vous ai dit !

 


Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/1240