Encore du retard à l'allumage

Me rendre au practice quasiment une fois par semaine depuis mon mauvais résultat au golf Victoria le mois dernier contre Matthieu n'aura eu aucun effet : il  me faut toujours 5 ou 6 trous pour arriver à jouer correctement sur un parcours qui en compte 9. Du coup, ça fait un peu court pour performer...

 

 

Hier, même topo. Je commence même ma partie avec un superbe Airshot ! Il y avait bien longtemps que cela ne m'était arrivé.

Une belle croix sur le trou N°1 pour rester dans le (mauvais) rythme. Je me ressaisis au 2 pour m'écrouler aux 3, 4, et 5. Je perds même 4 balles sur ces 5 trous ! Heureusement, j'en retrouve 2 sur la fin de parcours.

Et puis au trou N°7, "les mouches ont changé d'âne" comme aimait le répéter le journaliste Pierre Salviac lorsqu'il commentait le rugby notamment. Matthieu et moi nous retrouvions côte-à-côte dans le bunker au pied du green après avoir tapé deux coups auparavant. J'en sortais le premier, lui devait s'y reprendre à 3 fois et perdait tout son capital confiance affiché jusqu'à cet instant de la partie. L'esthète enchainait depuis le début les bogeys comme des perles, après, ça s'est corsé pour lui. Mais je n'en ai pas enchainé les bogeys à mon tour pour autant ! Disons que je finis cette partie à mon niveau.

Bref, bien au-delà de mon jeu, ce qui importe le plus c'est d'être en très bonne compagnie, même si le Calva ne nous a pas été servis avec les doubles cafés. Et avantage du froid qui règne actuellement sur la Cote d'Azur : la bière reste fraîche dans les verres en fin d'après-midi ! ;) 

Aller au practice ne me servirait-il à rien ? Je vous donne la réponse avant la fin de l'année ?

 


Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/1287