Déclarer que je termine l'année sportive 2020 "en beauté" serait mentir. Elle se termine de la plus agréable des manières parce que je me suis retrouvé en compagnie de mon ami Matthieu pour une partie de golf au superbe  parcours du "Claux Amic" et ses chevreuils. Mais au point de vue "sportif", ça n'a pas été tout à fait ça.

Pour en juger, il suffit d'un coup d'oeil à notre carte de score à Matthieu & moi. C'est lui qui avait le soin de noter nos points :

 

 

Et je crois que Matthieu a très vite analyser mon niveau de jeu pour le retranscrire inconsciemment sur cette carte : BROUILLON ! ;)

Du coup je vous la remets au propre, version FFgolf :

 

 

Pas la peine que j'analyse en profondeur les scores. Benjamin Biolay le fait pour moi :

 

 


[Modifications du texte en couleur]

 

J'ai lâché mon swing comme ça
En ce beau matin d'automne un peu froid
Ça ressemblait à l'été sauf que Matthieu  était là
Puis j'ai regardé le green d'en bas
Indécis, voulais-je y pitcher ou pas
Mais savais que j'étais fait, que j'étais fait comme un rat

Comment est ma peine
Elle est comme mes croix
Faudra que j'm'entraîne
À effleurer le fairway plus bas
Il faudrait qu'on m'apprenne
À vivre avec ça
Comment est ma peine
Elle est koussi-koussa
S'en vient, s'en va

J'ai posé le tee en bois comme ça
J'peux jurer avoir entendu le glas
J'aurais dû me libérer et jouer décontracté du bras
J'ai fait le bilan carbone trois fois
Puis cherché mes balles, ça j'n'aime pas
Vous ne le saurez jamais car vous me lirez pas

Comment est ma peine
Elle est comme mes croix
Faudra que j'm'entraîne
À putter à plat
Il faudrait qu'on m'apprenne
À vivre avec ça
Comment est ma peine
Elle s'en vient, s'en va
Elle s'en vient, s'en va

Depuis, comment sont mes nuits
Et combien ai-je gardé de mes amis
Comment est ma peine
Est-ce nécessaire de prendre des cours jour et nuit
Comment va ma vie
Comment va ma vie
(La même, comme ça, comme ci)

Comment est ma peine
Elle est comme mes croix
Faudra que j'm'entraîne
Le dos bien à plat
Il faudrait qu'on m'apprenne
À viser plus droit
Comment est ma peine
La mienne s'en vient, s'en va
S'en vient, s'en va, s'en vient, s'en va

 

Matthieu lui, reste imperturbable, mais aussi et toujours de bons conseils. Il rend une carte de +15. C'est pas dégueulasse, hein ?

Mais "ma peine" est loin de devenir de la haine. ;)

 



 


Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/1204