Ah mon ami ! Comme tu es bienveillant avec moi ! Je viens de me prendre une belle raclée en terminant bon dernier de cette belle partie de golf, et tu me consoles en affirmant que je n'ai pas "déjoué". Et tu as raison bordel ! ;)

 

Du moins c'est vraiment le sentiment que j'ai encore ce matin après avoir analysé à tête reposée ma carte de score et repensé à ce que je voulais faire de cette partie : Ne jamais chercher à envoyer loin ma balle, laisser mon swing s'exécuter en rythme et laisser faire l'inclinaison de mes fers pour atteindre la distance adéquate. Tout faire pour rester dans le sens du jeu plutôt que zigzaguer de droite à gauche sur le fairway comme bien souvent. Et à chaque fois que ma balle n'est pas partie dans le sens du drapeau, j'ai remis une balle, plutôt que d'aller dropper trop excentré. D'où mon score.

 

 

Un trou N°1 catastrophique comme souvent lorsque l'on part à froid. C'est la seule fois que je sortirai mon driver de la partie. Un coup qui part directement dans l'arbre sur ma droite et je ne devrai qu'à une joueuse sur le ship'in de ne pas perdre ma balle alors que j'en suis encore à mon 4ème coup pour m'extirper des 100 premiers mètres du fairway. 10 coups pour rentrer ma balle bien après que mes trois compères y soient parvenus.

Je me présente au trou N°2 en ayant oublié ce départ calamiteux. Au fer 8, ma frappe vient atterrir à la sortie du green, quasiment dans l'axe du drapeau. Je putte bien en direction du trou, ma balle frôle l'embut et continue sa route. Trop de puissance. Il m'en faudra deux autres de plus pour mettre la balle au fond. Dommage, le par était à ma portée. Mais je pense être dans la bonne direction mentalement parlant du moins.

Sauf que mon coup de fer 5 au trou N°3 finit dans le tronc d'un arbre légèrement à droite sur le faiway. Comme souvent sur ce trou d'ailleurs. Ces arbres sont pour moi comme des aimants. 3 coups plus tard, je suis à 15m du trou, excentré par rapport au green et presque hors-limite. Il m'en faudra encore 4 pour atteindre le drapeau alors que 2 aurait été suffisant si j'avais été dans un jour un peu plus propice au putting. Sans aucun doute possible, c'est sur ce point que je perds la partie hier.

Trou n°4, mon premier swing envoie ma balle dans la forêt à gauche. Même pas la peine d'espérer la retrouver. Mais mon toucher de balle est bon depuis plusieurs coups et je retente une balle pour mon troisième coup. Plein green à 6-7 mètres du drapeau. cette fois-ci. Vous pouvez pas imaginer comme c'est jouissif de relever un pitch, même si y'a toujours un pote pour vous rappeler que c'est pas comme ça qu'il faut faire ! ;)

À ce stade, je crois que j'étais encore dans la partie. Ce qui veux dire pour moi que j'avais encore une chance de l'emporter sur mon frangin. Sauf que là il nous sort un coup de drive qui se pose sur le green et que derrière il assure au putt. Pas comme moi qui me pose aussi sur le green dès le second coup, mais qui doit putter 3 fois pour atteindre le trou. Comment voulez-vous engranger des points ainsi ? Impossible.

Trou N°7 ; j'essaye d'oublier ce foutu chêne sur la droite. Encore le genre d'"arbre aimant" identique au départ du trou N°3 ! Mon coup de fer 7 est un peu court mais je suis le plus proche du green. Mon premier coup d'approche est complètement raté ; ma balle parcours 3 mètres. Je ne suis toujours pas sur le green. Second coup de sandwedge, ma balle atterri sur une motte de terre que je n'avais pas vu et reste planté à 1 mètre du green.  coups de putt pour rentrer la balle alors que 2 auraient aussi suffit ici. Mais bon, mes coups de sandwedge aussi sont à revoir. Un fer que je ne maîtrise pas très bien dès que je dois effectuer un swing incomplet.

Trou N°8 ; les carottes sont cuites pour moi. Tout le monde est à 5 ou 6 points devant moi. Mais je vais rester concentré car j'ai toujours le sentiment de bien toucher mes balles sur les swings complets aujourd'hui. Mon 1er coup au fer 5 est un peu trop excentré à droite sur le trou N° 3. Comme souvent, mais il y a la place pour recentrer à condition d'éviter les fameux "arbres aimants" ! Et encore un coup de sandwedge raté. Sur ce coup là, je ne sais même pas pourquoi ! Et je crois que je n'ai pas cherché à analyser. Juste pensé à me reconcentré sur le coup suivant. Nouveau coup de sandwedge qui se pose sur le green, mais loin du trou ; au moins 10m. Sauf que là mon coup de putt est bon. je frôle le drapeau et ma balle s'arrête 30-40cm du drapeau. En 5 coups je termine. Il faut croire que ça m'a perturbé car j'en oublie mon putt sur le green. Je le récupèrerai au trou suivant, ramassé par le groupe qui était à notre suite.

Au trou N°9 je sors le fer 8 contre l'avis de tous mes comparses qui jouent au fer 9, mais dont tous les coups sont trop courts ! Entêté jusqu'au bout je frappe au 8, mais sans le toucher de balle exécuté jusqu'à maintenant. Je tope un peu trop et ma balle ne s'élève pas. Elle roule à gauche du green et tombe hors limite vers le practice. Je reste sur le plot de départ et n'en démords pas, c'est au 8 qu'il faut jouer ! Mon troisième coup touche une branche sur le côté droit cette fois et ma balle s'arrête à 1 m du green. Sans la branche, elle y aurait peut-être roulé. 2 coups de putt (celui d'Arnaud) plus tard, ma partie est terminée.

Et je pars récupérer mon putt oublié.

+28 sur un par 30. Niveau joué 46. Mon index simulé reste inchangé depuis pas mal de temps maintenant, à mon grand désarroi : 43. Mais c'est une partie de transition, donc la prochaine je fais péter les birdies ! ;)

 


Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/1214