Le mois de juillet va vite passer. Et les occasions de faire de grosses sorties de vélo ; rares. Ou du moins différentes puisque dénuées de dénivelé et pratiquées en mode "touriste". Alors hier était pour moi l'occasion de faire une grosse sortie. Je visais même un Granfondo, et si je l'avais dans la tête, je l'avais aussi dans les jambes. Ne me manquait que le temps.

 

 

Dans la matinée, je m'étais imaginé monter des sommets et des cols. Me diriger vers l'Êcre ; contourner les deux plateaux de Caussols et Calern et revenir via le col de Vence, mais la météo m'en dissuadait dès le sortir de ma sieste. Et puis de toute façon, vue l'heure (16h), j'ai rapidement compris que 100Km pour être rentré vers 20h, ça se ferait sur du plat. Donc du bord de mer avec le trafic qui va avec. Et je n'en avais pas du tout envie !

J'ai donc décidé de partir sur un terrain vallonné et de me laisser guidé par mon instinct et mes sensations.

Un peu de dénivelé pour commencer avec une montée vers Spéracédès, une plongée vers Le Tignet pour remonter sur le lac de Saint Cassien puis Tanneron jusqu'au domaine du Grand Duc pour redescendre sur Mandelieu. Afin d'éviter la circulation, je suis remonté sur Pegomas, et estimant que j'avais assez accumulé de dénivelé, je me suis contenté de remonter sur Le Plan en lieu et place de Grasse. Et puis arrivé en haut du Mur de Saint-Matthieu, j'ai bifurqué à droite pour rejoindre Valbonne au lieu de rentrer directement par Le Rouret. Je rallongeais ainsi l'itinéraire tout en restant dans les temps pour rentrer tranquille par la route de Nice.

Plus de 80Km au compteur, et 1400m de D+ ; en solo. Aucun candidat sur Roc4Ride n'était disponible. J'espère que ce ne sera pas le cas vendredi fin d'aprèm si ma voiture est chargée et prête à m'emmener en vacances.

Vous serez au courant. ;) 

 

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/1162