Arithmétique à rythme métrique

16h30 ; est-ce la bonne heure pour aller rouler ?

C'est la question que je me suis posé après ma sieste alors que j'avalais mon café tout en regardant ma piscine. Allais-je enfiler un maillot de cyclisme ou de bain ? J'ai été fort mentalement...

 

Est-ce que je vous aurais rédigé un résumé pour une simple baignade rafraîchissante ? La réponse est : "J'y pense pour la prochaine fois ! ;)

Non, je suis allé piocher dans ma plus ferme motivation. J'ai écouté ma petite voix intérieure qui me disait que je n'avais pas roulé sérieusement depuis 8 jours et que malgré des jambes lourdes par cette chaleur soudaine arrivée sur la Côte d'Azur, et les courbatures aux reins après un parcours de golf un peu trop long ; il fallait que j'y aille.

Et si possible en évitant les axes trop fréquentés ; pas comme ma dernière sortie !

Il me fallait donc gagner de l'altitude pour perdre des degrés ; mais pas corporels.

Roquefort - Pré-Du-Lac - Bar-Sur-Loup - Pont-Du-Loup ; hop là ; j'optais pour l'ascension vers la cascade de Courmes. Les gorges du Loup sont toujours un peu plus fraîches qu'ailleurs.

 

J'ai même hésité à y prendre une douche ! ;)

Puis j'ai poursuivi jusqu'à Bramafan. Et histoire de changer un peu d'itinéraire, j'ai poussé jusqu'au rond point de Saint-Pons pour me hisser jusqu'à Cipières. J'ai récupéré ensuite la D3 qui mène à Gourdon en essayant de sortir de mon allure "au train" sur les derniers kilomètres d'ascension. D'où mes PR avant d'arriver au plus beau village de France.

Sauf que mes PR à côté des performances de Bernal c'est Pinuts ! Je me suis fait déposé par un gamin vêtu d'un maillot blanc immaculé et la peau assez mate. Je relançais alors en danseuse à la sortie de la dernière épingle en hésitant même à passer sur le grand plateau, quand il a déboulé à vitesse "Grand V". Lui il y était sur la tarte. Et bien assis sur sa selle, ne semblant même pas forcer. À vous dégouter de peser 30 kg de plus que lui et autant d'années. Bref, c'est arithmétique le cyclisme. Et moi mon rythme métrique, j'ai essayé de l'accélérer encore pour prendre la roue de l'arrogant  et alors que je savais que la fin de la pente approchait pour finir par du plat jusqu'à Gourdon ; mais rien n'y a fait. Je ne l'ai plus revu.

Il est sorti du Giro positif au Covid, Bernal. Et vient d'annoncer sa guérison. S'il habite dans le coin, c'était peut-être bien lui. Vous l'avez déjà vu rouler dans le coin à l'entrainement, vous ?

 

 


Commentaires

1. Le mercredi 16 juin 2021, 19:39 par Earl Sorensen

salut bernard, oui je crois qu'il est toujours ici actuellement. comme vous l'avez mentionné, il était covid positif après le virement et a décidé de rester chez lui à monaco. très probablement lui je dirais. la seule chose qui est un peu déroutante est le maillot blanc, j'aurais pensé que ce serait le maillot d'entraînement orange d'ineos, ou bien sûr le superbe nouveau maillot des Roquefort Riders

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/1255