Ça y est, j'ai repris mes quartiers d'automne. Et je profite de la clarté du jour qui demeure jusqu'à 19h30 pour rouler sans lampes, ni phare. Mais ça ne va pas durer longtemps.

 

Déjà, passé les 19h30, il faut mieux opter pour les monotraces plutôt dégagés, et ne pas faire comme je le fais en ce moment, essayer de trouver des singles tracés par les sangliers plutôt que par l'homme. Mais y'a t'il des sangliers dans la forêt de La Valmasque seulement ? Je n'en suis pas persuadé. Par contre il y a toujours des hommes seuls qui semblent égarés ou plutôt à la recherche de tout autre que le bon itinéraire. J'en ai encore croisé un hier, là où je ne m'y attendais pas. Et qu'il ne me dise pas qu'il cherche les champignons ! Enfin tout dépend de quelle espèce il parle.

 

 

Hier soir, j'ai cassé la routine. J'ai tournée dans le sens horaire. Allez savoir pourquoi j'ai pour habitude de toujours partir dans le même sens depuis toujours. Et accentué mon allure dès que c'était possible ; dans ce sens j'ai forcément des PR à faire.

Il va quand même falloir que je trouve un vététiste courageux pour m'accompagner au moins un soir par semaine, sinon je vais finir par trouver le chemin long. Pour info, j'y retourne jeudi soir ; 19h00. Des candidats ?

 

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/1180