samedi 17 octobre 2020

La Bégude ; l'historique qui fait mal

C'est sur ce golf que j'ai tapé mes premières balles. "Le golf d'Opio Valbonne" que l'on appelle entre nous "La Bégude" du nom du domaine transformé en résidence hôtelière pour l'occasion.

Le 29 septembre 2017, je n'y effectuais que 4 trous (je n'étais pas licencié, mais chut !) ; le 3, le 8, le 16 et le 18.

  • Le trou 3, par 3, bogey
  • Le 8, par 5, bogey
  • Le 16, par 3, triple bogey
  • Le 18, par 4 double bogey.

Ce qui n'était pas si mal pour un tout début, mais je me remémore encore mon frère qui me lançait alors :

C'est la chance du débutant !

 

Lire la suite...

mardi 16 juin 2020

Valberg en point de mire

Oui je sais, je joue beaucoup au golf en ce moment, et je pédale un peu moins. La faute à trop de home-trainer peut-être, et au besoin de retrouver les grands espaces sans pour autant prendre la bagnole et faire 2h de route avant de poser les roues sur un beau single de montagne. Mais il va falloir que je me calme tout de même ; le porte-feuille maigrit à vue d'oeil !

Lire la suite...

jeudi 28 mai 2020

Reprise en fanfare (des fanfarons)

Les préjugés sont faits pour être démontés ; surtout en ce qui concerne la pratique du golf.

Depuis plus de 2 ans que j'y joue, on ne cesse de me répéter que pour être un bon joueur, il faut quotidiennement s'entraîner et aller au practice. C'est l'une des raisons pour lesquelles, lorsque l'on regarde qui joue le mieux (en dehors des professionnels du golf), on ne voit souvent que des retraités où des cadres supérieurs qui ont la possibilité d'organiser leur planning de travail en dehors des heures classiques de bureau. Parce que ces catégories socioprofessionnelles ont tout simplement du temps !

Ce n'est pas mon cas, même si cette période de crise du covid-19 m'en donne un peu plus puisque ma progéniture n'a quasiment plus d'activités extra-scolaires.

Alors après deux mois de disette golfique, il est normal de s'attendre à avoir un niveau de jeu médiocre. Et bien hier, ce ne fut pas du tout le cas !

 

Lire la suite...