Six mois après Noël, nous sommes enfin arrivés, mon frère et moi, à nous mettre d'accord pour faire du bon cadeau offert dans l'assiette du repas de fête ; une réalité : un cours de golf d'une heure et demie avec mon coach Mathias Rochetin.

Jusqu'à hier, le discours d'Arnaud a toujours été sur la même ligne. En voici un condensé : "Je joue avec mes moyens, avec les conseils que j'ai glané ça et là, et je n'ai pas réellement besoin de prendre des leçons de golf pour m'amuser tant que je ne suis pas à la retraite et que je n'ai pas - non plus - vraiment le temps pour me lancer dans la compétition."

Des paroles qu'on veut bien entendre, mais qu'il est plus difficile de comprendre quand on voit dans quel état de lassitude et d'abattement il tombe lorsque son jeu n'est pas à son meilleur niveau (J'ai appris hier qu'il a déjà atteint un index simulé de 36 !). Ce phénomène de "déprime des greens" s'est amplifié du fait que depuis quelques mois et alors qu'il a 4 ans d'ancienneté de plus que moi dans la discipline ; je le bats régulièrement lors de nos parties amicales quasi-hebdomadaires.

Voilà pourquoi malgré son entêtement à ne pas vouloir prendre de cours, je lui en ai offert malgré tout.

Je m'attendais à ce que la tâche soit ardue pour le coach, mais c'était sans compter sur ses capacités à s'adapter à ses élèves. Après quelques présentations et un petit quiz pour décrypter les carences de jeu de mon frangin, le cours à pu commencer. Au fer 9 pour débuter. Rapidement, Mathias corrigeait les plus gros défauts accumulés sur 6 ans de golf sans corrections. Le grip bien sûr, la position du corps mais aussi et surtout le rythme du swing, que j'avais moi aussi tendance à réaliser bien trop rapidement.

 

 

Dans mon dos, j'ai senti que ça se passait terriblement bien. Mathias continuait de distiller de bons conseils, soulignant les points les plus coriaces à corriger sans être insistant. Arnaud commençait à envoyer de sacrés bons coups que je ne pouvais pas voir, mais que je devinais rien qu'à son enthousiasme. Quand je marquais une pause pour prendre quelques photos et participer à cette renaissance, c'était pour découvrir de larges sourires sur les visages du prof et du frangin. Le courant passait parfaitement bien et chacun laissait paraître sa satisfaction : celle de transmettre un savoir pour Mathias et celle de le recevoir pour Arnaud.

 

Nous n'avons pas vu les 90 minutes passer. Seul nos dos en sont sortis en compote car nous avions tous les deux besoin d'une belle correction à ce niveau pour stabiliser notre tronc et faciliter la rotation du bassin et des épaules. Après une petite (oui oui "petite" !) bière, l'heure était venue de nous lancer sur un "9 trous" improvisé juste avant le cours, avec la ferme intention pour tous les deux d'appliquer les nouveaux éléments assimilés ; ou en cours de l'être !

Le frangin, encore sur son petit nuage, envoyait du petit bois ; que ce soit au driver comme aux fers de toutes sortes. Il ratait bien encore quelques coups, mais dans l'ensemble, il ne pouvait que constater que le cours avait été bénéfique. La "déprime du green" avait changé d'âne ! Elle venait de se jeter sur moi comme peau de chagrin ! Pas un seul coup réellement bien senti. La loose ; si bien que je m'attendais presque à faire un score aussi mauvais que la semaine précédente contre Lilian. Mais c'était sans compter sur quelques beaux coups de putter qui m'ont permis de garder la tête hors de l'eau.

Arnaud rendait une carte de +25 au-dessus du part. Si ce score n'est pas exceptionnel, il n'en reste pas moins que c'est son meilleur résultat sur les greens du Golf de La Vanade depuis des lustres !  +32 pour ma part, mais ça reste anecdotique pour moi. Ce qui m'importe, c'est de retrouver mon frère fière de son golf et de le voir sourire sur les greens plutôt que s'isoler derrière son chariot pour allumer une cigarette.

Et tout ça grâce au professionnalisme de Mathias que je remercie sincèrement. J'espère juste qu'il se trompe quand il me lance : "Tu t'es tiré une balle dans le pied !"

;) 

 


Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/1150