Je le sais, se sont les vacances et nombreux sont les Roquefortois à s'évader. Je ne leur jetterai pas la pierre, après trois ans de pandémie, moi aussi je n'ai qu'une envie : partir ! Mais là ça en devient inquiétant. J'ai le sentiment d'être un des seuls à proposer des sorties au sein du #R4RC...

 

Samedi soir, n'ayant aucune visibilité sur mes disponibilités du dimanche, je m'offrais une petite séance de Zwift (que je dois vous résumer rapidos en un seul et unique billet pour la semaine passée) tranquille. Enfin "tranquille" tout est relatif comme disait le moustachu du E=MC² ! Disons que j'ai mouliné pour travailler ma vélocité que d'aucuns trouvent déjà excellente (et je ne dirais pas le contraire) mais il faut savoir rester humble.

Et puis dans la soirée, une fenêtre de tir s'ouvrait pour le lendemain matin, mais sans aucune certitude. Un groupe de cyclistes sur route prévoyait une sortie, mais un peu trop longue pour moi après ma séance de HT. Et je souhaitais laisser l'initiative d'une hypothétique sortie VTT à d'autres membres.

Et ça n'a pas tardé ! En fin de soirée, Matthieu et Guillaume montraient le bout de leurs pneus à crampons. On se mettait rapidement d'accord pour partir un peu plus tard, quand les rayons du soleil encore bien présents dans nos contrées ces derniers temps auront eu le temps de chauffer l'atmosphère.

10H00, c'était parfait. Parfait pour faire découvrir le Camp Romain et toutes ces ramifications à Matthieu que l'on voit beaucoup plus souvent sur route. Mais le démon du VTT le titille encore beaucoup, lui qui ne pratiquait que ça avant de passer au bitume.

 

            

 

Au final, moi aussi j'ai redécouvert des monotraces que j'avais perdu l'habitude d'emprunter !

 

 

 


Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/1290