J'arrive pas à imprimer que mon projet de Traversée des Alpes en vélo approche à grande vitesse ! C'est un fait : je ne roule pas assez. Pas assez loin, pas assez longtemps et aussi trop vite. Du coup je ne sais pas du tout à quelle niveau de forme j'en suis. Plus mon genou qui attend désormais sa nouvelle dose d'acide hyaluronique...

C'est prévu pour le 3 juillet. Une date butoir pour moi. A partir de cette date, il me faudra rouler beaucoup plus, avec beaucoup plus de dénivelé, mais pas forcément trop vite. Je dois m'adapter à une cadence de cyclotouriste.

Une autre question que je me pose aussi et j'espère qu'un ou deux parmi vous saura me répondre :

"Est ce que je dois prévoir un triple plateau ?"

Une question à laquelle j'ai eu le temps de réfléchir samedi après-midi pendant l'ascension du Col de Vence côté Courmettes. Plus facile effectivement, mais surtout plus à l'ombre.

 

C'est mieux que sur Instagram une photo dans le bon sens ; non ?

 

 

Vous aurez remarqué 2 bugs de fix GPS qui me font penser que c'est plus 65 que 62 KM de parcourus, mais aussi pluôt 1200m de D+ que 1700m. Faut être honnête.

Je suis rentré plutôt en bonne condition ; ce qui me laisse confiant pour le projet dont je vous parlait en début d'article...

 

Commentaires

1. Le mardi 20 juin 2017, 09:54 par jean phi

re mon poto ,

tu pourrais m en dire + sur tes injections acide hialutruc ?
ça sert à quoi , quelle efficacité ? par qui ? combien ça coute , sécu / mutuelle ?

2. Le mardi 20 juin 2017, 11:28 par Bertrand

L'acide hyaluronique.
Elle est présente naturellement dans le corps humain et sert à lubrifier les articulations. Celle que l'on injecte chez l'homme est issue de prélèvement sur les porcs dont l'ADN est quasi identique au notre.
Son efficacité n'est pas prouvée. Elle est même remise en cause par certaines études. L'effet "placebo" n'est pas à exclure ; et si c'est le cas ça fonctionne chez moi depuis 10 ans déjà. Certes, aujourd'hui on m'injecte ce produit tous les 6 mois sans que j'attende la moindre inflammation. Quand mon genou me faisait mal, je restais 2 mois sans rien faire, avec même des difficultés pour rester debout longtemps, m'accroupir, etc... Là, en prenant les devants, je gère. Même si après une grosse sortie vélo de route ou une rando VTT avec un peu de marche (surtout si je marche en descente quand c'est trop technique ; de + en + avec l'âge et la pratique qui diminue) il m'arrive de "tirer la patte"...
L'injection est pratiqué par un arthrologue/rhumatologue. Ce n'est pas douloureux et l'on a une gêne de mouvement durant 3 ou 4 jours pendant les quels il faut mieux rester tranquille.
Le produit "Durolane" en lui même coûte 180€ au plus bas prix (pharmacie de Cap3000 à Antibes) mais monte jusqu'à 150-160€ parfois !
Il ne sera bientôt plus remboursé par la SS puisque peut-être inefficace (en dehors du placébo). L'injection me coûte le prix d'une consultation puisque je la fais faire à l'IM2S à Monaco et que je suis couvert à la SS Monégasque. Je suis même remboursé intégralement (sauf 100€ environ sur le "Durolane"). Ma mutuelle ne me remboursera que la partie SS quand elle ne sera plus prise en compte sur Monaco.
Voilou mon Jean-Phi. J'espère avoir répondu à tes questions.
Tu souffres de gonarthrose aussi ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue aussi sur Facebook

URL de rétrolien : http://acturoc.fr/2029ouplus/index.php/trackback/858