Vélo de haute montagne : Triptyque au delà de 3000m dans le Queyras

Pour ceux qui n'auraient pas pris connaissance d'une de mes sorties dont je suis le plus fier, je reprends ici un articles de mon ancien blog...

3 jours de VTT dans le Queyras, pour gravir le "Mont Thabor" (3178m d'alt.), "La Mortice" (3190m), et le Pic de Caramantran (3021m).

Petite parenthèse dans mes longues vacances d'été ; je m'en reviens d'un séjour de 3 courtes journées, mais bien remplies ; puisque j'en ai profité pour pratiquer le VTT plus que mon corps ne pouvait le supporter ; et escalader la montagne pour cumuler 4200m de dénivelé positif dont 2600m avec mon VTT de 14Kg sur le dos.

Voici le topo complet de la sortie de mardi qui reste pour moi, et de loin, la meilleure randonnée jamais réalisée en VTT depuis mes débuts en 1988.

Et un long compte-rendu publié à mon retour sur le forum azuréen du VTT "1001sentiers.fr" :

C'est donc dimanche en début d'après-midi que ZRTst me récupérait à mon domicile pour co-voiturer en direction de Molines-en-Queyras où les vététistes de l'ASCVTT avaient réservé un chalet et acceptaient bien gentillement la présence de non-membres comme moi. Je les en remercie. Lundi matin, réveil à 6h30 et départ 7h37 (désolé pour les 7 minutes de retard Shostag) afin de gravir le mythique Mont Thabor (3178m). Après 1h30 de voiture nous arrivons au refuge "di magi" côté Transalpin...avec un parking PAYANT !!! Heureusement, la montagne est assez vaste pour se garer ailleurs et sans frais. Nous serons trois pour l'épopée : Shostag, ZRTst et moi. Tranquillement, nous commençons à rouler vers le sommet. La journée risque d'être difficile pour moi, qui ne pratique que le vélo de route depuis quelques semaines, et je n'ai guère goûté au manque d'oxygène ces derniers temps non plus. Après 5 minutes, petit soucis de dérailleur pour Shostag que nous réparons aisément. Les paysages sont magnifiques. le soleil brille. Je suis le vététiste le plus heureux de la planète. Rapidement, c'est le VTT sur le dos que nous progressons. Nous poussons aussi fréquemment. Et le dénivelé positif augmente en conséquence. 2700m, Col des Méandres. J'ai le souffle court, mais les paysages sont si somptueux que rien ne peut m'arrêter. Au-dessus de ma tête, j'aperçois la petite chapelle de la cime du Thabor ; 500m encore au dessus, et devant nous c'est un mur qui se présente. Il sera atteint en un peu plus d'1 heure. La descente elle se fera en 1h30, avec la satisfaction de mettre un vent à 3 italiens moqueurs vis à vis de mon "vieux Heckler de 2007" qui resteront skotchés dans la descente. Ils doivent encore y être à l'heure ou je vous fais ce CR. Bref, le mythique Thabor fait désormais partie de mon tableau de chasse, mais, si son attrait esthétique de haute montagne est indéniable, j'émets des doutes sur ses attraits "vététistiques"...

Mardi, re-réveil à 6h30. objectif le Mont Mortice (ou "La mortice") du côté de Vars. 3190m. Nous serons 6 du périple : Shostag, PacaJeans, ZRTst, Bioman83, Greg (pas le Boss, il est au pérou) et itou. Début de l'itinéraire en portage sur 450m, mais ensuite, de nombreuses zone de roulage. Puis encore du portage, du re-roulage et encore beaucoup de portage. Mais que c'était beau. Des marmottes en pagaille, même si le fait d'être souvent derrière la troupe ne m'a pas permis de les voir de prêt, et des les caresser. ...de l'alpage, des crêtes en surplomb, une ambiance de groupe énorme. Un Shostag qui arrive 40 minutes avant le reste de la bande au sommet de La motice ! (OK, on s'est arrêté pour manger un toc de sandwich du Queyras : carrément une baguette entière avec les produits du terroir, pour le prix d'un timbre poste sur le Côte d'Azur ! ET QUEL SOMMET ! en fait il y en a 3 qui s’enchaînent en parfait roulage par une suite de crêtes somptueuses. Sauf pour ZRTst paralysé par le vertige. Y'a du gaz ?

Queyras-Aout2010_ 447.JPG

La descente sera tout aussi magnifique et inoubliable. Tous les terrains seront parcourus. Du technique, du free-ride dans les alpages, du sinueux, du rapide, des virages relevés digne des parcours de 4x-cross, et de nombreux randonneurs ébahis qui nous demande en nous voyant débarquer sur les sommets à plus de 3000m si on a fait un pari ; si c'est un expérience ; si nos VTT sont "spéciaux" pour ce genre d'aventure ; etc... Souvent, nous arrivons aux endroits névralgiques sous les applaudissement. Frissonnant. Shostag nous a concocté une variante pour la fin du parcours par rapport à celle proposé par VTT-Tour. Et ça n'en a été que meilleur, même si personnellement, j'ai craqué dans le dernier portage. l'accumulation des deux journée vraisemblablement. CE QUI EST UNE CERTITUDE, C'EST QUE LE "THABOR" N'ARRIVE PAS A LA CHEVILLE DE "LA MORTICE", AUTANT POUR LA BEAUTE DES PAYSAGES, QUE POUR LA PRATIQUE DU VTT.

Aujourd'hui mercredi, petite rando à 10 pour rejoindre le Pic de Caramantran (3021m) proche du Col d'Agnel, et qui culmine à . Encore un bon portage. Difficile pour moi en raison d'une énorme ampoule au talon gauche, qui malgré la pose d'un Compeed me fait souffrir lorsque je marche. Je dois choisir tous les appuis du pied gauche pour ne pas lâcher parfois un petit gémissement. Je reste en dernière position, et le groupe fait l'effort de m'attendre, même si je ne pense pas trop les retardé. Tout le monde prend des photos et discute. Ayant bien avancé la monté par le système de navette voiture, arriver au sommet n'a pas trop pesé sur ma fatigue d'accumulation de l'effort. Ensuite, le descente a été très jolie également et c'était assez sympa d'être assez nombreux pour ce trip. Même si je pense que les randonneurs que nous avons croisés n'ont pas forcément apprécier la poussière soulevée par le passage de 10 VTT sous leur nez ; même si nous ralentissions tous à ce moment en lançant des "bonjour" et "merci". Quelques mètres d'ascension par la piste plus loin, nous nous laissions glisser vers notre gîte. c'en était fini de mon périple pour ces trois jours.

Au final, nous aurons gravi 4200m de dénivelé positif dont la moitié en portage sur ces trois jours. Et ce je ne devais retenir que quelques images, ce serait d'abord le panorama 360° de La Mortice et ses crêtes roulantes ; l'incrédulité des randonneurs à la vue de nos VTT à ces altitudes ; et l'ambiance au gîte. Petit clin d'œil également à la marmotte que j'aurais pu caresser si j'avais réussi à l'attraper au fond de son terrier... Et pour finir, si vous êtes juste en temps, préférez La mortice au Thabor, surtout si vous êtes en VTT.

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue aussi sur Facebook

URL de rétrolien : http://acturoc.fr/2029ouplus/index.php/trackback/152